FACES

De la photo, mon travail emprunte la lumière et la couleur révélatrice des contours.

De la peinture, le crayon et le fusain.

Du cinéma, le cadre, le hors-champs, le mouvement capturé.

 

Elles sont la projection d'une réalité virtuelle.

Elles sont la projection d'un ici et d'un ailleurs,

d'un peut-être,

d'un possible,

d'un questionnement sur la réalité des choses et la réalité du temps.

TERRITOIRES

 

 

J’ai entrepris un travail d’observations. La tête vers les étoiles, les yeux grands ouverts sur mon champ de vision dispensé par ma petite lorgnette rétractable. A partir d’un Nord imaginaire et selon un angle ou azimut différent à chaque fois, j’ai découvert des territoires... Ensuite, j’ai effectué  la transcription de  ces visions monoculaires.

Etant une observatrice avertie, concentrée et une chercheuse appliquée positionnée devant l’écran de sa conscience; j’ai pensé vous faire part de ces observations toutes plus incongrues les unes que les autres...

Crées entre 2016 et aujourd'hui.

Edition de 3 exemplaires,

Tirages en subligraphie ou Diassec

2018

Auto-édition du livre "Territoires".

Textes et images de l'artiste.

Je me laisse surprendre par les juxtapositions entre le travail plastique et l'écriture.

Entre les deux mondes des ramifications s'opèrent. L'espace-temps se mesure à la matière, la mémoire à l'écriture. Ces mondes imaginaires  sont désormais pointés et relevés. A partager!

ETRANGES PAYSAGES

Série d’obervations en 2015, selon différents azimuts.

 

Tirages Fine Art sur Unryu 55, pigments, encre de chine et parfois texte.

ENCRES & TRANSPARENCES

Comme une archéologue je sonde, j’étudie.

Le temps est vertical.

Couche après couche, je gratte les matières.

 

Je joue avec l’alchimie numérique: dissolutions, apparitions, interstices, dévoilements

 

Comme le développement d'un négatif photographique trempé dans le révélateur, la

magie opère. La lumière « numérique » laisse transparaitre le premier geste. La première inscription: le dessin.

 

L’original est définitivement effacé, l’encre est diluée. 

il reste ces portraits, témoins d’un geste disparu. 

 

La représentation est là, à partager, comme une re-naissance. 

 

 

 

 

 I'm a paragraph. Click here to add your own text and edit me. It’s easy. Just click “Edit Text” or double click me to add your own content and make changes to the font. Feel free to drag and drop me anywhere you like on your page. I’m a great place for you to tell a story and let your users know a little more about you.

 

© Isabelle Marliac - Tous droits réservés.

  • Facebook - Black Circle